TEST. Nike Zoomfly SP Off White: sobriété et extravagance

Voilà plus d’un an que les premières paires entre Nike et Off White ont secoué le monde de la sneaker. 12 mois plus tard, la collaboration entre le géant américain et le natif de Chicago commence à sentir la fin. Après une vingtaine de modèles au compteur, sans compter les prochaines Air Force 1 et Air Max 90, prévues pour le début d’année 2019, le duo devrait s’arrêter, du moins, avec la collection The Ten.

Si les premières The Ten se sont traduites par une flopée de L’s de notre côté, il faut dire que ces dernières temps, nous sommes plutôt bien loti. Bon, merci les gars d’avoir sorti en plus grande quantité, mais après la Converse Chuck Taylor OW 2.0, nous avons réussi à cop les deux dernières Zoomfly. Deux paires, qui ont tout et rien en commun.

Et de 5 pour la Zoomfly

Quatrième et cinquième revisites de la version The Ten, la Zoomfly est le modèle le plus retravaillé par Virgil Alboh. Après une SP blanc cassé, le boss d’Off White a sorti deux paires Mercurial flyknit noire et orange.

Probablement les dernières Zoomfly de la collection The Ten. Pour le marquer d’une pierre blanche, l’actuel directeur artistique de Louis Vuitton signe deux sneakers aux styles opposés. Si ces dernières restent équivalentes au niveau des matériaux: upper transparent, midsole habillée de l’inscription « FOAM », texte sur l’intérieur de la paire, lacets « Shoelace », ainsi que les coutures sur le swoosh et la languette sur le côté, c’est sur la couleur que tout se joue.

Black and Pink

En noir, le modèle s’avère ultra sobre. Disposant d’atouts pour les outfits sportswear, elle est également parfaite pour des tenues sobres et élégantes. En revanche, la deuxième Zoomfly SP OW adopte un rose ultra flashy, brisant la rétine dès l’ouverture de la boite.

Nike Zoomfly SP Off White Black
Photo: Robin Benatti
Photo: Robin Benatti

Après avoir sorti deux modèles en collab avec Serena Willams, qui s’habillaient d’éléments rose/violet, Virgil Abloh a cette fois pris le parti de recouvrir intégralement la Zoomfly d’un « Tulip Pink ». Aux premiers abords, le colorway s’avère très surprenant, mais avec les bons outfits, notamment avec des chaussettes noires, estompant le rose bonbon de la toile transparente, cette dernière vient se matcher parfaitement avec de nombreuses tenues et s’avère être un véritable pari gagnant.

Un confort assuré

La Zoomfly SP Off White est un véritable condensé de technologie. Ultra légère, on retrouve la mousse Lunarlon dans la midsole, apportant des appuis très agréables. Le upper, composé d’une empreigne transparente sans couture apporte un vrai confort. Sans oublier son tissu extensible, qui vient rassurer les pieds plus larges.

A noter tout de même pour les potentiels acheteurs de prendre une demi taille au-dessus, sous peine d’être un peu serré au bout. On mettra tout de même l’accent sur la fragilité de la midsole, probablement trop tendre. En effet, elle montre de nombreuses pliures indélébiles au bout de quelques pas. Une paire qui se doit d’être rockée, mais avec precaution.

Nike Zoomfly SP Off White Tulip Pink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *