Air Jordan XI : la sneaker du comeback

La release de la Air Jordan XI Concord, le 8 décembre 2018, est un bon moyen pour un petit rafraichissement de mémoire sur une paire de renommée légendaire, qui a tout gagné et signé le premier retour de Michael Jordan en NBA.

Une sneaker surprise

Aucun comeback dans l’histoire du sport n’aura connu un tel impact, ni permis de consolider la légende d’un sportif. Voilà un an que les fans des Houston Rockets mènent une vie remplie de succès et d’ivresse. Depuis que Michael Jordan a définitivement troqué son maillot et son ballon contre une casquette et une batte, Hakeem Olajuwon et sa team ont remporté le premier titre de l’histoire de la franchise. Et la saison 1994/1995 s’annonce sous les meilleurs auspices pour les Texans.

Sauf que jouer les batteurs dans une équipe de baseball de seconde zone, se faire lécher le cul par ses coéquipiers et jouer devant un public amorphe, ça lui passe très vite au grand Michael. Printemps 95, à l’approche des Playoffs, sa Majesté annonce son comeback au sein des Bulls, de quoi faire trembler les prétendants au titre. Numéro 45 dans le dos, il ne réussit pas à mener Chicago en finale et échoue en demi de conférence face au Magic de Shaq, mais ça n’a que peu d’importance. Michael Jordan est de retour et les fans d’NBA bouillonnent à l’idée d’attendre la prochaine saison pendant 6 mois.

Il en est de même pour les sneakerheads. Lors du 1er match de la demi de conf, MJ dévoile aux pieds une douceur. D’habitude, toutes les Air Jordan sortent en début d’année, mais le triple champion NBA montre ici un OVNI. Une paire à la semelle translucide, composée d’un upper blanc habillé d’un cuir noir verni. A l’insu de Nike (c’est ce que raconte la légende), l’ex retraité porte pour la première fois en match officiel la Air Jordan XI.

La saison parfaite

En 1995, les marques ne sortaient pas des sneakers exclusives toutes les semaines. Alors quand Nike annonce que la sortie Air Jordan XI se fera en novembre, soit six mois après sa première apparition, l’attente interminable met les fans dans un état second. D’autant que la pub, pleine de finesse et d’humour, vient clairement leur ouvrir l’appétit.

La saison 1995/1996 débute pour le mieux chez les Bulls qui ont renforcé leur effectif avec l’arrivée de Dennis Rodman. Et se termine de manière légendaire.

 

Aidé par ses coéquipiers, Jordan termine la saison régulière en ayant remporté 72 rencontres, pour seulement 10 défaites, le tout avec les XI aux pieds. Un record qui a duré pile 20 ans, dépassé d’une victoire lors de la saison 2015/2016 par les Golden State Warriors. Les playoffs se terminent en apothéose avec une victoire en Finales, un titre de MVP du ASG, de la saison et une place dans toutes les NBA First team, le tout… avec les XI aux pieds.

Un nouveau chef d’œuvre de l’architecte de Nike

On lui connaît le design de la Air Max 1, la 90, la Air Jordan III, IV et VI. Tinker Hatfield est aussi à l’origine la Air Jordan XI. Après avoir été le premier à lancer la bulle d’air apparente sur la AM1, l’éléphant print sur la Air Jordan III, il est encore le premier à poser du cuir verni sur une sneaker.

Croquis de Tinker Hatfield

Considérée comme l’une des plus belles Jordan avec la I et la III, la Air Jordan XI possède une grande finesse, avec tout d’abord sa semelle translucide, qui vient lui offrir légèreté et futurisme. Le upper en nylon blanc, très fin apporte le même ressenti. Toujours niveau style, le cuir verni apporte son aspect clinquant, chic et unique, que l’on ne retrouve sur aucune autre chaussure de basketball. Enfin, le confort est aussi à souligner, puisque Tinker Hatfield a intégré la technologie AirSole dans la semelle, offrant un amorti de choix.

Des releases et des dégâts

En 23 ans, la Air Jordan XI a connu des dizaines de colorways, des versions low, des modèles IE, et sont parfois passés inaperçues. Mais le modèle Concord a vraiment une saveur particulière. N’ayant que très peu de rééditions, le modèle légendaire a connu un embrasement encore jamais vu. Après une première sortie en 1996, Nike ressort la paire en 2000 et 2006, qui connaît un véritable succès, mais sans faire de casse. C’est en 2011 que le modèle entre dans les annales.

Après plusieurs années d’attente, les amoureux de sneakers se voyaient déjà porter des XI toutes neuves. Sauf que le Boom de la sneaker est passé par là, et la paire s’estime au resell à des prix ahurissants. De plus, la sortie est prévue le 23 décembre, soit deux jours avant Noël. Tous les ingrédients sont réunis pour créer un beau bordel. A Houston, Miami ou Seattle, des émeutes éclatent devant les magasins où les paires doivent être vendues. Bagarres, arrestations, dégâts matériels, la dernière release garde malheureusement un goût amer…

Sept ans plus tard, Nike remet le couvercle mais a surement appris de ses erreurs. Si l’annonce du retour de la Concord, le 8 décembre 2018 reste un événement majeur malgré des sorties quotidiennes, le géant américain a décidé de produire un million de paires dans le monde, pour que tout le monde puisse en profiter, et sans doute, éviter le même scénario qu’en 2011.

 

Air Jordan XI
Air Jordan XI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *